Wanted au Luxembourg : profils en ICT et en Finance

O

Publié le 31/01/2017, par Oriane MARTIN

Capture
Selon le STATEC (Institut national de la statistique et des études économiques du Grand-Duché de Luxembourg), le nombre d’emploi en Finance et en Assurance de la place luxembourgeoise a progressé de 10,7 %, en 6 ans. Dans son sillon, la Finance entraîne avec elle des besoins en infrastructures, en logistique, mais aussi en fintechs ce qui explique la part croissante de besoins de profils en ICT. En 6 ans, le nombre d’emploi en ICT a ainsi progressé de 33,8 %. 

it et finance

En 2016, L’Agence nationale pour l’emploi (ADEM) a recensé les postes déposés par les employeurs sur sa plateforme d’offres d’emploi. Sur 4 757 offres postées, une majorité (36,9 % en décembre, soit 34,5 % des offres totale à l’année) concernait les activités de services aux entreprises, composées à 40 %, de fonction en informatiques et à 60 %, de fonctions en comptabilité et gestion. La part des offres en IT et en Finance a ainsi augmenté de 5 % en 2 ans et ceci va en s’intensifiant au regard des mesures mises en place par le gouvernement du Grand-Duché avec la nouvelle école Web Force 3 et l’assouplissement des conditions d’accès aux visas de travail pour les profils très recherchés au Luxembourg.

Les métiers les plus recherchés au Luxembourg sont : des mathématiciens, actuaires et statisticiens, concepteurs logiciels, mais aussi des spécialistes de la BDD et du développement.

Autres secteurs où l’on recrute beaucoup au Luxembourg : le secteur HORECA (9,3 %) et le Bâtiment (9,1 %), qui sont pourtant loin derrière le secteur des services aux entreprises en termes d’offres d’emploi.

Chez Moovijob, nous observons la même tendance. La part des offres d’emploi sur notre site et proposées lors de nos évènements, tend à rejoindre la répartition suivante : 20 % d’offres en ICT, 20 % sur les métiers de la Finance et de la Gestion, 20 % sur le BTP, 9% en Industrie, 8% le Droit/Juridique et 8% pour le Commerce, le reste des offres étant mixées au sein d’autres secteurs.

Vous avez aimé ? Faites-le savoir !

Partagez sur