Banner Reuter Georges Architectes
Logo Reuter Georges Architectes

Reuter Georges Architectes carrières et emploi

1, rue Paul Henkes L-1710 Luxembourg

1, rue Paul Henkes L-1710 Luxembourg

2021

Année de fondation

1 - 10 employés

Effectifs


En quelques mots

Georges Reuter Architectes - Donner envie au client de se laisser surprendre

« Il n’y a pas de bon projet sans bon maître d’ouvrage ». Voilà ce qu’aiment penser Luc Weber et Tobiasz Lebkowski, architectes associés chez Georges Reuter Architectes. Au sein de cette structure de neuf personnes, où chacun joue un rôle clé - « comme dans un groupe de musique » -, le client est placé au centre de toutes les attentions. Cela pour remplir un objectif : lui délivrer un bien de qualité qui lui ressemble.

Né à la fin de la seconde Guerre Mondiale, le bureau Georges Reuter Architectes a été fondé par Pierre Reuter. Dans les années 1980, son fils, Georges, reprend le flambeau, avant de faire un pas de côté (même s’il reste lié au bureau en tant qu’associé) en 2015, et de laisser trois collaborateurs de longue date prendre la direction des opérations : Luc Weber, Tobiasz Lebkowski et Paul Luzio.

Transcrire les envies du client

Chez Georges Reuter Architectes, lors du premier rendez-vous avec un client, l’écoute est primordiale. "Nous entendons les demandes, les idées du client. Nous nous en imprégnons pour pouvoir lui proposer un projet qui soit en adéquation avec ses besoins" souligne Tobiasz Lebkowski.
Répondre aux besoins du client, mais tout en respectant l’environnement urbain déjà construit, comme le mentionne Luc Weber : "Nous devons créer un objet en cohérence avec l’environnement dans lequel il est implanté. Une nouvelle habitation ne doit pas être apparentée à un ovni qui tombe du ciel".
Une responsabilité donc, pour préserver la qualité d’un quartier.
Parmi les clients du bureau, des particuliers, mais aussi des promoteurs immobiliers et des communes luxembourgeoises. Aucune distinction n’est faite entre l’un ou l’autre, tous sont traités de la même manière. "Nous apportons le même soin et une qualité identique à tous les projets, peu importe leur taille" fait remarquer Luc Weber.

Un accompagnement de tous les instants

Fort de leur expérience, les collaborateurs de Georges Reuter Architectes savent que de nombreux facteurs (délais, formalités administratives, autorisations, etc.) peuvent stresser ceux qui construisent ou rénovent. Pour rendre les choses plus faciles, Tobiasz Lebkowski préconise de bien choisir son architecte et, surtout, d’établir avec lui une relation de confiance.
"Une confiance réciproque doit s’installer dès le premier contact. Qui plus est, nous devons échanger, les rapports que nous entretenons doivent être vivants" ajoute Luc Weber.
"Le client doit être passionné, et rester ouvert d’esprit" surenchérit Tobiasz Lebkowski, "notre mission est de lui amener une pleine satisfaction, en lui proposant quelque chose à laquelle il n’avait pas pensé. Bref, il doit accepter de se laisser surprendre."

Etre dans la tendance, sans trop en faire

Georges Reuter Architectes sait que désormais, un projet de construction implique un particulier pour une longue durée :
"auparavant, les gens prenaient un prêt sur 10 ou 15 ans. Désormais, cela peut monter jusqu’à 30 ans. C’est presque toute une vie professionnelle, ça dépasse tout autre type d’engagement sur le long terme" admet Luc Weber.
Face à ce constat, la responsabilité de l’architecte est d’autant plus grande. Un leitmotiv prime, "être d’aujourd’hui sans paraître vieux demain". Un savant mélange, dont il faut trouver le juste milieu confesse Tobiasz Lebkowski : "nous proposons peut-être une architecture qui est moins à la mode, mais qui ne sera pas démodée d’ici 5 ans. L’idéal est que le bien, dans 20 ou 30 ans, ne dénature pas dans le paysage".

Des projets de grande envergure

Parmi les réalisations de Georges Reuter Architectes, la Résidence Artemis, implantée dans le quartier du Grünewald au Kirchberg, et terminée en 2012. Un exercice urbain intéressant, qui présente une particularité. "Chaque étage peut être aménagé différemment, ils sont modulaires. Ainsi, un étage peut abriter un logement avec trois chambres, tandis que celui du dessus peut être équipé de deux studios, sans que la structure de l’immeuble ne soit impactée"note Tobiasz Lebkowski. Autre point intéressant à soulever, l’aménagement de l’espace public au sein du bâtiment. Ainsi, pour que les habitants s’y sentent bien, les couloirs et les cages d’escaliers ont été aménagés de manière à ce que la lumière naturelle filtre dedans.
A l’heure actuelle, le bureau est également en charge de deux projets de grande ampleur. Le premier concerne la construction d’un immeuble de logements collectifs dans le quartier du Mühlenbach, en bordure de la forêt de Bambësch. "Un projet résidentiel intéressant car le bâtiment suit la typologie du terrain, qui est en pente. Un sacré défi ! Là, il commence à sortir du sol, il en est au niveau du gros œuvre".
L’autre projet concerne la construction d’une nouvelle crèche à Luxembourg-ville, rue Marshall. La continuité d’un projet qui date, comme le raconte Tobiasz Lebkowski : "cette crèche sera construite à côté d’une autre crèche imaginée par notre bureau dans les années 1980. C’est un projet rafraîchissant car il nous amène à nous glisser dans la peau d’un enfant, afin de créer un espace lumineux et convivial qui lui conviendra, mais aussi dans celle du personnel de la crèche, afin d’appréhender ses besoins pour mener un travail efficace".

Des défis pour l’avenir

Si le Luxembourg est l’un des premiers pays en Europe à obliger, dès 2017, les nouvelles constructions à correspondre à la norme d’une maison passive classe A, Luc Weber estime que le pays devrait aller encore plus loin, et mettre sur pied une réglementation en faveur de l’écologie, "de façon à ce que plus tard, on puisse transformer une maison sans avoir des milliers de déchets inertes inutilisables".
Autre challenge de taille pour le Grand-Duché, préserver les zones de verdure en densifiant les zones urbaines. Le tout, en créant des espaces publics destinés à développer la vie sociale des habitants, de plus en plus enfermés chez eux. Une problématique que les architectes de Georges Reuter Architectes sont prêts à résoudre grâce à leur savoir-faire.

Rejoignez-nous

0

Ajoutez cette entreprise aux favoris et recevez ses nouvelles offres d’emploi dès publication.

Vous avez un compte Moovijob ? Connectez-vous

En activant cette notification, vous acceptez les informations légales.

Voir toutes les offres