Grande démission au Luxembourg : comment retenir ses talents ?

Florane Giolatavatar

Publié le 31/08/2022, par Florane Giolat

Si le phénomène né aux Etats-Unis fait grand bruit en ce moment au Luxembourg, ce n'est pas pour rien. Après avoir touché le pays de plein fouet avec plus de 48 millions de démissions en 2021 (soit près de 15% de la population !) la grande vague de démission a aussi atteint la France avec une hausse des ruptures de CDI s'élevant à 20% en 2021 et un nombre de démissions atteignant les 520 000 par trimestre entre fin 2021 et début 2022.


Qu'est-ce que la Grande Démission et va-t-elle atteindre le Luxembourg ?


Avec un marché de l'emploi tendu, où les offres sont de plus en plus nombreuses mais pas les candidats, il paraît évident que le Luxembourg n’échappera pas à cette vague de fond.


Même si le pays investit énormément pour conserver son attractivité auprès de ses travailleurs comme la gratuité des transports en commun ou l'indexation des salaires par exemple, certaines caractéristiques du pays comme le prix des logements peuvent pousser les résidents et frontaliers à aller vérifier si l'herbe est vraiment plus verte ailleurs.


Selon la récente étude de PwC menée sur 1200 travailleurs au Luxembourg, 1 salarié sur 4 qualifierait comme "élevée" ou "très élevée" sa probabilité à changer d'employeur dans les 12 prochains mois, soit 25% des interrogés.


Comment retenir ses talents malgré tout ?


Tout d'abord, il faut accepter que si un collaborateur souhaite partir, rien ne sert de l'en empêcher. Si sa décision est prise, tenter de le convaincre de rester dans votre entreprise entraînera sa démotivation voire sa frustration (et la vôtre par la même occasion).


Pour que vos collaborateurs se sentent épanouis sur leur lieu de travail, il convient de s'y prendre avant que ceux-ci pensent à aller voir ailleurs, dès le début de leur intégration si possible.


Pour repérer les personnes moins épanouies, il faudra être attentif, surtout si celles-ci ont tendance à se renfermer et à garder pour elles leurs sentiments. Il ne faut pas hésiter à leur proposer des entretiens individuels ou si besoin, des discussions moins formelles afin de créer des liens et de savoir si quelque chose les perturbe dans leur quotidien.


Lire l'article : Aidez vos collaborateurs à s'épanouir dans leur travail


S'interroger sur les raisons qui les poussent à partir, pour mieux les retenir


Si les chiffres varient légèrement en fonction des études et des pays (il n'y a pas encore de chiffres précis concernant le Grand-Duché), voici le top 3 des raisons qui poussent les salariés à quitter leur employeur. Spoiler Alert : le numéro 1 du classement reste le même, peu importe l'étude ou le pays 😉)


  • 💶 Le salaire pour 58%
  • 🌈 L’épanouissement professionnel pour 55%
  • 🥸 La possibilité d’être soi-même au travail pour 51%


En effet, le Luxembourg qui avait pourtant assuré sa compétitivité salariale pendant de nombreuses années, pourrait bien perdre cet avantage au profit des pays frontaliers comme l'Allemagne ou la Belgique. On ne vous fait pas de dessin, vous aurez compris l'importance de prendre en compte cet aspect lorsque vous penserez à garder vos talents.


Comme vous pouvez le voir, 2 raisons sur 3 mentionnées concernent le bien-être au travail. Il vous appartient alors de mettre en place des moyens efficaces et durables qui pourront répondre à ces besoins en fonction de votre type de structure et votre communication interne.


Pourquoi ne pas essayer de permettre encore plus de souplesse dans la gestion des emplois du temps ou du télétravail par exemple ? Vous pouvez aussi essayer d'instaurer plus de proximité dans les relations humaines en organisant par exemple des lunchs d'équipe, plus décontractés que des "breakfast meetings". Bien sûr, créer de la proximité entre les membres d'une même équipe est un travail de longue haleine et prendra plus qu'un lunch par semaine, mais les idées les plus simples sont parfois les meilleures. ☺️


La bonne nouvelle ? En prenant conscience de leurs freins et leurs peurs, vous pourrez plus facilement essayer de trouver des solutions pour faciliter leur épanouissement. Et si vous souhaitez en savoir plus sur les opinions de vos collaborateurs mais que ceux-ci n'osent pas se livrer, vous pouvez aussi essayer de mettre en place un sondage anonyme à leur attention par exemple.


Trouvez vos futurs talents au Luxembourg avec Moovijob !

Vous avez aimé ? Faites-le savoir !

Partagez sur