Portrait du mois : de la faculté de droit française à la barre luxembourgeoise, découvrez le parcours de Camille

Estelle Fernandezavatar

Publié le 10/04/2024, par Estelle Fernandez

PDM couverture

Ce mois-ci, on laisse notre plume se promener dans l’univers juridique de Camille, avocate spécialisée en droit des sociétés au Luxembourg. Titulaire d’un diplôme français, elle déploie aujourd'hui tout son savoir-faire dans le cadre professionnel luxembourgeois. Découvrez son parcours, explorez ses défis et plongez dans la passion indéfectible qui anime son métier, l’alliance parfaite entre rigueur et curiosité.



Son chemin vers le droit des sociétés…


Dans les méandres de son parcours universitaire en France, Camille découvre sa passion pour le droit des sociétés. « Le mariage de la logique et de la complexité dans le droit des sociétés a été une évidence pour moi, façonnant ma trajectoire professionnelle », nous précise-t-elle.


Et si l’obtention de son diplôme lui a permis d’exercer son métier en France, la transition vers le Barreau luxembourgeois ne s’est pas résumée à un simple changement administratif. Grâce à son engagement, elle réussit finalement après avoir suivi des cours complémentaires de droit luxembourgeois (CCDL), un stage judiciaire et l’avoué*.


La jeune avocate a dû également faire face, dans l’exercice de ses fonctions, à une législation parfois bien différente, rendant le passage de la théorie vers la pratique plus challengeant. « Bien que les bases entre les systèmes juridiques français et luxembourgeois soient proches, certaines nuances nécessitent une attention constante. », nous apprend Camille. Elle insiste sur l'importance de la vérification préalable et de l'adaptation du raisonnement juridique au besoin. Aujourd’hui avocate à la cours, Camille compte 4 ans et demi d’expérience à son actif.


« Chaque détail, chaque nuance des systèmes juridiques français et luxembourgeois demande une attention particulière. C'est un premier défi intellectuel stimulant. Une fois ces différences assimilées, il faut veiller à la mise à jour des normes, réglementations et législations luxembourgeoises. »

 


La polyvalence au cœur des défis juridiques


Camille embrasse la polyvalence de son métier en explorant d'autres domaines connexes. « Au quotidien, je peux travailler sur des affaires très axées sur le droit bancaire et la finance, et parfois sur des dossiers relatifs au droit du travail. La diversité des sujets que je touche apporte une richesse inégalée à mon quotidien », nous confie-t-elle avec passion.


La curiosité reste une fidèle compagne dans la vie de Camille lui permettant de rester constamment informée des évolutions légales.


« La curiosité est un véritable atout professionnel. C’est finalement essentiel car c’est ce qui permet à l’avocat de rester à jour dans un domaine aussi dynamique que le droit. »


S'adressant aux aspirants du droit international, Camille met l'accent sur les langues et les expériences à l'étranger. Cela permet notamment d’en apprendre plus sur ce qui se fait ou non au niveau juridique à l’étranger. « Associez compétences techniques et valeurs éthiques, c'est la formule pour un succès durable », conclut-elle.



Un conseil personnalisé et adapté aux besoins de chaque client


Camille dévoile les coulisses de son expertise et nous partage une procédure juridique qui la passionne particulièrement : la due diligence. « C’est bien plus qu'une procédure formelle », nous précise-t-elle, « C'est une enquête approfondie menée lors d'acquisitions d'entreprises. Notre mission est d'examiner minutieusement chaque aspect de la société cible. »


Au cœur de cette enquête, l’avocate scrute chaque archive, examine les contrats passés, vérifie que toutes les obligations légales et contractuelles soient respectées ainsi que la conformité au droit luxembourgeois ou encore la conformité des différents actes et procédures avec la loi... C'est un exercice qui demande une combinaison unique de réactivité et de prudence, car une information erronée peut avoir des lourdes conséquences.


« Ma tâche est de m'assurer que mon client prend des décisions éclairées. Cela implique de comprendre non seulement la situation actuelle de la société cible, mais aussi d'anticiper les risques qui pourraient surgir après l'acquisition. »


À travers le portrait de Camille, nous découvrons une avocate passionnée. Son engagement envers l'éthique, la neutralité, et sa passion pour le droit des sociétés se révèlent comme des piliers essentiels de sa carrière.

 


*Concernant l’avoué : le barreau luxembourgeois comporte 3 étapes : le CCDL, le stage judiciaire et l’avoué. Au Luxembourg c’est l’avoué qui est la grande épreuve, il s’agit de deux examens écrits : 1 matière générale et une matière de spécialité qu’on choisit en s’inscrivant.



Ce portrait vous a plu ? Vous aussi, partagez votre expérience et votre parcours avec la communauté ! Contactez-nous à l'adresse communication@moovijob.com.

Vous avez aimé ? Faites-le savoir !

Partagez sur


Commentez

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article de blog.

Pour participer rejoignez la communauté, donnez votre avis et poursuivez la discussion sur le forum Moovijob.com.

Découvrez la soirée du 23/05