Frontaliers au Luxembourg : voici les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre

Florane Giolatavatar

Publié le 18/01/2022, par Florane Giolat

Si vous résidez dans un pays frontalier mais travaillez au Luxembourg, vous pouvez prétendre à certaines aides au même titre que les Luxembourgeois. Découvrez lesquelles dans cet article. 


En plus des aides sociales pourvues par l’Etat français ou de votre pays d'origine, si vous êtes résident frontalier du Luxembourg, vous pouvez prétendre à des aides supplémentaires, sous certaines conditions.

 

L’allocation familiale

 

Les frontaliers travaillant au Luxembourg peuvent prétendre à l’allocation familiale luxembourgeoise. Elle est versée dès la naissance d’un enfant au sein du foyer et jusqu’à ses 18 ans, sauf s’il poursuit des études secondaires.

Son montant est de 265 euros par mois. Il augmente de 20 euros pour un enfant de plus de 6 ans, et de 50 euros à partir de 12 ans.

Il existe plusieurs conditions pour en bénéficier : travailler au Luxembourg, être affilié au Centre commun de la sécurité sociale, et enfin l’enfant doit obligatoirement résider ou dans un pays de l’Union européenne, ou dans un pays avec lequel le Luxembourg a conclu un accord de sécurité sociale.

 

L’aide aux fournitures d’école

 

Lors de chaque rentrée scolaire, le Luxembourg verse une aide financière pour l’achat de fournitures scolaires.

Pour en bénéficier, les parents de l’enfant doivent travailler au Luxembourg et l’enfant doit également y être scolarisé.

Elle est versée automatiquement par la Caisse pour l’Avenir des Enfants (CAE) au cours du mois d’août.

Vous pouvez en faire la demande pour chacun de vos enfants. Son montant varie en fonction de l’âge de ces derniers. Par exemple, pour un enfant d’entre 6 et 11 ans, son montant est de 115 euros. A partir de 12 ans, il passe à 235 euros.

 

L’allocation de naissance

 

Pour obtenir l’allocation de naissance, vous devez en faire la demande, elle n’est pas versée de façon automatique.

Elle est versée en trois fois, chaque tranche étant d’un montant de 590,03 euros : le versement prénatal, le versement de naissance, et le versement post-natal.


L'allocation prénatale et l'allocation de naissance concernent toutes les femmes enceintes ou ayant accouché, qu'elles soient résidentes au Luxembourg ou non-résidentes. Pour ces dernières, elles peuvent la recevoir à conditions qu'elles travaillent au Luxembourg et qu'elles ne bénéficient pas déjà d'un droit à une prestation similaire dans leur pays de résidence.


L’aide prénatale :

L’aide prénatale est versée à condition que la mère effectue cinq examens médicaux ainsi qu’un examen dentaire. Elle doit également être affiliée au Centre commun de la sécurité sociale du Luxembourg.

L’allocation d’accouchement :

Après l’accouchement, la mère devient éligible à l’aide de naissance. Pour être éligible, elle doit à nouveau effectuer un examen médical, être inscrite au Centre commun de la sécurité sociale du Luxembourg, et l’enfant doit être né viable, c’est-à-dire avec une gestation de plus de 22 semaines.

L’allocation postnatale :

Pour que vous puissiez bénéficier de l’allocation postnatale, votre enfant doit effectuer six visites médicales jusqu’à l’âge de deux ans. Enfin, au moins un de ses parents doit travailler au Luxembourg et être affilié au Centre commun de la sécurité sociale.

 

Les aides pour les étudiants

 

Tous les étudiants à temps plein ou à temps partiel, y compris les frontaliers, sont éligibles à l’allocation étudiante. Pour en faire la demande, voici les conditions qu’ils doivent remplir : travailler au Luxembourg, ou avoir un parent travaillant au Luxembourg et inscrit au Centre commun de la sécurité sociale au Grand-Duché, ou encore être bénéficiaire d’une pension d’orphelin du Luxembourg.

 

Le chèque service accueil (CSA)

 

Le chèque service accueil est destiné aux familles modestes avec un ou plusieurs enfants inscrits en crèche ou foyer de jour ou scolarisé au Luxembourg.

Elle permet d’aider à financer les frais de garde d’enfants mais également des activités extra-scolaires avec des organismes partenaires du CSA.

L’adhésion au chèque service accueil est gratuite et ouverte aux frontaliers travaillant au Luxembourg.

En fonction du salaire et des ressources des parents, cette aide leur permet de bénéficier de 3 heures de garde gratuites par semaine dans une structure d’accueil ainsi que de tarifs réduits. Elle est déduite directement de la facture à régler chaque mois.

 


Vous avez aimé ? Faites-le savoir !

Partagez sur


Commentez

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article de blog.

Pour participer rejoignez la communauté, donnez votre avis et poursuivez la discussion sur le forum Moovijob.